Aujourd’hui, on voyage dans le temps, voulez-vous?

Voici Bathilde, la boulangère tout droit arrivée du Moyen âge.

DSC_2242_total

Bathilde est très occupée: au château, il faut qu’elle prépare un 1 kg de pain par personne, par jour, car le pain est à la base de l’alimentation. On coupe de larges tranches de ces miches en guise d’assiettes.

DSC_2191_panier

Bathilde porte un petit chapon sur la tête pour ne pas laisser tomber ses cheveux dorés dans le pain.

DSC_2203_profil

DSC_2186_profil

Bathilde est très pieuse.

DSC_2231_prière

Bathilde a besoin d’aide pour qu’on lui attache sa robe dans le dos.

DSC_2248_laçage dos

Quand elle livre le pain chaque matin au château, Bathilde n’oublie pas de faire une révérence si elle croise le seigneur ou sa dame.

DSC_2219_révérence

Bathilde la boulangère porte une tenue médiévale, cousue par sa vieille mère (parce qu’une femme dans la trentaine, au Moyen âge, c’est une vieillarde). Robe et tunique de Rapunzel (Contes de fées intemporels), coiffure inspirée du béguin du petit chaperon rouge, du même livre.

En matériaux récup’ d’un peu partout, mon objectif était de ne pas dépenser un écu pour ce costume (le livre a été emprunté à la bibliothèque, c’est pour dire). La tunique a été redécoupée dans une chemise Nouvelle-France de mon bienaimé, qui a travaillé un été dans un resto attrape-touriste (entendre ici, attrape-Français) du Vieux-Montréal. Les rubans proviennent de l’emballage de la buche de Noël. Les autres tissus arrivent de mes diverses chutes.

Merci à mon amie Laura pour son pain, fait maison, qui apparait sur les photos.

DSC_2201_totale

Maintenant, le pourquoi du costume… on revient au 21e siècle.

Mon ainée fréquente une école qui suit le programme international, ce qui va terriblement bien avec son tempérament de curieuse/chercheuse/touche-à-tout/explore-tout. Le principe de cette école, c’est que les élèves vivent six modules de recherche par année (en plus des devoirs du programme normal). On a eu un module de recherche sur les animaux de compagnie (pas ma tasse de thé…) ou sur les cinq sens, par exemple.

DSC_2190_pain et panier

Depuis la fin du mois de février, le module de recherche porte sur « le temps des rois et des reines » (période vaste et qui ne veut rien dire, historiquement parlant, mais qui est bien suffisante pour des enfants de grande section de maternelle). L’objectif de ce module est, entre autres, de découvrir combien l’organisation médiévale diffère de celle d’aujourd’hui. Alors chaque enfant est invité à se fabriquer une identité médiévale et à se trouver un rôle au château. Ma fille a choisi d’être une boulangère, et son prénom sera Bathilde, parce que ça signifie audacieuse en germanique, ce qui lui va très bien.

DSC_2200_miettes

Et ce fut de loin le module de recherche dans lequel j’ai eu le plus envie de m’investir. La semaine prochaine, Bathilde participera à un grand banquet costumé avec ses amis forgeron, nourrice, palefrenier, ainsi qu’avec la dame et le seigneur! En attendant, elle a du pain sur la planche (hé hé, elle était facile, celle-là).