2016 est finie, c’est le temps du bilan créatif et, plus généralement, du bilan de ce blog.

9 billets de blog en 2016, 4 modèles féminins et 5 modèles enfants, c’est peu, j’ai déjà été plus productive. J’ai bien cousu d’autres modèles, mais je ne les ai pas présentés (une série de 1001 Perles de Ivanne. S et la robe Karri de Megan Nielsen, notamment). Je ne visite plus trop les blogs des autres, je comprends que le mien soit peu visité aussi, au moment de la publication des billets. Étrangement, mon blog reçoit encore beaucoup de visites, la plupart arrivant chez moi par Pinterest ou Google images. Quand je sais que mes tutos ont été épinglés des milliers de fois (pas trop fan des stats, mais celle-ci m’impressionne, parce qu’elle me dit que mon blog continue de vivre sans moi: Internet est décidément une drôle de bestiole sur laquelle on n’a pas le contrôle.)

Je salue chaleureusement toutes les personnes encore abonnées au blog, et tout particulièrement mes 22 nouveaux (nouvelles?) abonnés de 2016.

Comme j’aime peu Instagram comme médium pour présenter la couture, je tiens à faire vivre mon blog. Il demeure pour moi le meilleur moyen de garder une trace de ce que j’ai fait (motivation intrinsèque) et de rester en contact-couture avec une certaine communauté (motivation extrinsèque).

Ma motivation intrinsèque étant encore bien vivante, c’est la motivation extrinsèque qu’il me faut aller chercher. J’ai donc décidé de participer au défi lancé par Clotilde, consistant à coudre 12 patrons sur les 12 mois de 2017 (cliquer sur l’image ci-dessous pour le billet original de Clotilde). Pour moi qui n’ai quasiment jamais participé à un défi du temps où ça existait encore… quelle ironie!

jecoudsmagarderobecapsule_icone

Pour réussir ce défi, il faut respecter les critères suivants:

image

Clotilde mentionne quand même la possibilité d’une certaine souplesse, et c’est ce qui me décide à participer à ce projet. J’ai déjà décidé que je ne ferai que 10 morceaux et qu’il n’y aura donc pas de modèles présentés en juillet et en aout. J’ai trop d’engagements familiaux pour ces deux mois, ce ne serait pas raisonnable d’y ajouter de la couture.

Voilà en quelques phrases ma démarche de choix de modèles. J’ai choisi les modèles en fonction de mon degré de confiance par rapport au modèle à coudre: pas de grosse prise de risque, toutes les marques choisies sont des marques que je connais autant pour leur façon de tailler que pour la clarté des explications. Vous verrez qu’il n’y a pas vraiment de nouvelles marques dans mes choix. Je ne possède pas tous les patrons que je propose, il faudra que j’en achète 4 si je veux respecter mon tableau. Ça ne me dérange pas tant dans la mesure où je n’ai acheté qu’un nouveau patron en 2016. Pour ce qui est des tissus, je vais avoir à faire quelques achats. Je n’ai par exemple pas les tissus pour le manteau, la veste et pour le pantalon (jean stretch idéalement). Mais comme je ne stocke pas beaucoup de tissus, c’était attendu.

Voici donc ma liste de 10 patrons pour 10 mois de 2017:


JANVIER: un haut en jersey

patrons envisagés: Trop-top d’Ivanne.S, Plantain de Deer & Doe ou  le Sointu kimono tee de Named (affichés respectivement ci-dessous)

imageimageimage


FÉVRIER : un pantalon

patron envisagé: le 2908 de Jalie (avec modification de la jambe)


MARS: un manteau

patron envisagé: le B6423 de Lisette, pour Butterick


AVRIL: une chemise

patron envisagé: la chemise Granville de Sewaholic


MAI: une jupe

patrons envisagés: 1001 Perles d’Ivanne.S avec pose d’une fermeture éclair au lieu d’un élastique au dos, ou toute autre jupe du livre japonais Skirt à la carte.


JUIN: un short

patron envisagé: le souvenir shorts de Lisette, pour Simplicity (discontinué).


SEPTEMBRE: un haut chaine et trame

patrons envisagés: la blouse weekend getaway  ou la tunique gallery de Liesl and co.


OCTOBRE: une veste

patron envisagé: la Pavot de Deer and Doe.


NOVEMBRE: un vêtement de sport

patrons envisagés: la collection Vancouver de Sewaholic


DÉCEMBRE: une robe

patrons envisagés: je prendrai l’année pour choisir le modèle, je porte si peu de robes que je connais peu les patrons. Mais j’aimerais bien une robe en jersey noire, toute simple, qui peut s’accessoiriser facilement pour des looks très différents.


Pendant ce défi, je prendrai aussi en note autant que possible les couts engendrés par la production de cette garde-robe 2017, ainsi que la quantité de fois que j’ai le potentiel de porter chaque vêtement en fonction du contexte (travail, vacances, mou du weekend, sorties). Ça me permettra de voir combien d’argent j’ai dépensé en fonction de mes besoins. Pour tout dire, je ne suis même pas sure d’ajouter en temps normal 10 vêtements à ma garde-robe par année (j’exclus les chaussettes et les sous-vêtements, ainsi que les chaussures). Si je ne me trompe pas, j’ai acheté une blouse, une jupe-culotte et un chandail en 2016. Si j’ajoute les 6 coutures que j’ai faites en 2016, j’arrive à 9 nouveaux morceaux dans ma garde-robe en 2016.

Je dépense très peu en vêtements par année parce que je porte très longtemps mes vêtements, que ce soit ceux du prêt-à-porter ou ceux que je couds. Je fais attention à l’entretien, je fais sécher à l’air libre le plus souvent, je choisis aussi des marques un peu plus chères, mais qui utilisent des matériaux de plus grande qualité, et je répare les vêtements au moins une fois avant de m’en débarrasser pour de bon. J’avais lu que pour justifier son existence, un vêtement devait être porté au moins 40 fois (je ne me souviens plus du nombre exact, je l’avais lu dans La bible du shopping intelligent de Laurence Bareil).

Voilà! J’aurai certainement d’autres réflexions à partager ici, à mesure que le défi se déroulera. Merci de me soutenir et de me pousser dans le dos: vous êtes ma motivation extrinsèque!

Enregistrer