02 août 2013

la rentrée des classes, part one

Bon, bon, bon. Allez, je vous explique. Comme la majorité de mes lectrices arrive de France, juste une mise en contexte. Au Québec – et plus largement en Amérique du Nord –, les enfants n’entrent pas à l’école à 3 ans. Non. Ils y vont pour la première fois à l’âge de 5 ans révolus, au 30 septembre de l’année en cours. Ce qui fait que la jolie grande fleur que vous voyez mûrir depuis quelques années sur ce blog, la jolie grande fleur entre à l’école cette année, à 5 ans et 3/4. Cette première année, ce sera son unique année de maternelle avant d’entrer au primaire.

Là où la rentrée s’annonce émotive à bien des points de vue, c’est que:

1] c’est mon aînée, celle qui me fait découvrir la parentalité;

2] pour elle, c’est sa première expérience scolaire;

3] pour moi aussi, c’est ma première expérience scolaire… au Québec. Ben oui, ça paraît bête à dire ou à souligner,comme une évidence qu’il n’est pas poli de pointer, mais je n’ai pas grandi ici, et l’école fonctionne différemment d’en France. Ici, pas de cantine –> boîte à lunch tous les midis. Ici, l’école finit tôt –> service de garde pour finir l’après-midi, en attendant que papa ou maman arrive.

Alors j’entame une micro série de billets qui sont autant pour elle que pour moi notre préparation à cette rentrée des classes.

Je commence avec…

le sac de sport!

Pourquoi le sac de sport? Pour deux raisons: au départ, j’avais prévu de faire la trousse à crayons et peut-être même le sac d’école. MAIS, maIs, mAis… les consignes étaient strictes: c’est une boîte en plastique qui doit être utilisée pour ranger les crayons. La maîtresse venait de me voler mon petit plaisir de couturière en ne m’autorisant pas la jolie trousse :-[ Passons. L’autre raison, c’est que la liste disait que pour le sport, il fallait «un sac en tissus». TissuS, avec un S. Soit il s’agit d’une faute d’orthographe (ce qui est impossible, on s’entend), soit il s’agit d’un défi que la maîtresse nous lance, à nous parents, de fournir un sac fait de tissus combinés. C’est cette dernière explication, la plus logique à mes yeux, qui a retenu mon attention.

Donc le sac de sport. Il a 5 tissus différents. Mission accomplie, c’est un sac en tissuS.

DSC_0008

Ce sac est construit à partir du drawstring bag du livre Little things to sew de Oliver + S. J’ai agrandi le modèle de 6 cm en largeur et de 14 cm en hauteur.  J’ai aussi cousu une poche à soufflet à l’intérieur, fermée par un bouton, pour y glisser les chaussures. J’ai ajouté des petites sangles à la base du sac pour qu’il puisse se porter comme un sac à dos, ou même, en bandoulière.

DSC_0087

DSC_0100

Par ordre d’apparition des cinq tissus:

tissu 1: jean foncé donné par Grand-Maman

DSC_9986

tissu 2 : jean plus clair donné aussi par Grand-Maman

DSC_0015

tissu 3 : cerises vertes sur fond crème, de Cosmo Cricket, acheté à Effiloché

DSC_0038

tissu 4: popeline gris stretch du Fabricville, pour la doublure

DSC_0057

tissu 5 : velours milleraies rouge cramoisi, aussi du Fabricville, pour la poche à chaussures

DSC_0051

Bouton de ma collec' vintage.

DSC_0060

DSC_0061

Sur le devant du sac, je me suis lancée dans l’expérience du «papier transfert», pour marquer le nom de la propriétaire. J’ai utilisé une police Scrabble, téléchargeableICI. Un immense merci à Carole de m'avoir accueillie chez elle pour l'imprimer, je n'ai pas d'imprimante jet d'encre à la maison! Pour préserver l'anonymat de ma puce, je ne vous montrerai que quelques lettres de son nom, de proche… Mais vous pouvez me croire sur parole, c’est très réussi.

DSC_0032

DSC_0046

Et dans le sac de sport, on met quoi? Des baskets, un t-shirt et un short! Eh ben, j’ai cousu le short, parce que j’avais un beau coupon de coton ouaté bleu marine (cadeau de Grand-Maman, encore). C’est le modèle d du livre japonais Oshama girl cute clothes (référence 270, chez les JCA). J’ai un peu honte de vous le montrer, c’est tellement une couture facile/rapide/zéro effort. Le sac était un autre défi ;-]

Vous voyez bien que je ne me suis pas foulée: des broderies roses pour faire fille, même pas de finitions à l’intérieur, parce que ça ne s’effiloche pas...

DSC_0076

... et des brillants bling-bling en cerise (CréaPecam, merci ma sœur) pour le côté «non non, c’est pas ma mère qui l’a fait».

DSC_0072

Voilà pour la première partie des «affaires de rentrée».

Je vous reviens bientôt, avec ma Belladone terminée. J’ai quelques ajustements à faire au dos encore, et comme ce n’est pas évident de se voir/de s’autoajuster pour cette partie, ça me prend du temps.

Posté par NanouQc à 16:40 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


17 mars 2012

Le sac du cocher

Aujourd’hui, je reviens avec un presque mini projet de rien du tout, pas du tout le projet que j’avais au départ d’où le titre. En bref, je planche depuis janvier sur une vareuse de cocher, pour moi. Tant que je n’aurai pas réussi, je vous laisse sur votre faim, vous ne saurez pas ce qu’est une vareuse de cocher. Vous ne pouvez pas savoir combien je peste contre moi-même, mes multiples erreurs, mes multiples ratés: on dirait qu’une vilaine fée s’est penchée sur ma machine à coudre pour être sûre que les maigres heures que j’ai pour coudre m’enragent. Ça y est, j’ai un projet-boulet, il fallait bien que ça m’arrive un jour.

Alors pour virer la vilaine fée, j’ai pensé qu’un petit quelque chose pour moi me ferait le plus grand bien, histoire d’oublier ces déconvenues couturesques. Et comme la mode est aux besaces, et que je craque tout autant sur celles tout liberty de Thaïs et Tibère que sur celle plus sobre de Froufrou et capucine, j’ai décidé que c’était mon tour de me gâter.

DSC_5480

Pour le patron, j’ai choisi le messenger bag taille large du livre Little things to sew (Oliver + s), que je ne présente plus. Un chouette modèle qui inclut une grande poche, et tout plein de petites poches, pour mettre tout et rien. Rien à dire sur ce patron, ni sur le montage, mis à part que j’ai développé de la corne sur les doigts, en bâtissant à la main mon biais au travers les 4 épaisseurs au minimum, 8 au maximum.

DSC_5449

Pour les tissus: le fameux liberty Wiltshire rouge (La Droguerie) qui couvre le devant, le dos et les rabats de poches, ainsi qu’un petit biais sur les côtés; une gabardine de coton kaki (Fabricville) pour la doublure et le fond du sac; du biais bleu nuit pour le tour (c’est dommage, les photos ne lui rendent pas justice, à ce biais, qui a beaucoup plus de gris que de bleu) et des attaches pour régler la bandoulière (Fabricville aussi).

DSC_5433

DSC_5432

Petit bouton purement décoratif, une étoile avec un M (pour maman?), dénichée chez Rix Rax.

La forme courbée en haut du panneau de côté est en fait un soufflet qui permet que le sac soit complètement fermé une fois le devant rabattu. Très ingénieux.

DSC_5443

Ce que vous ne voyez pas, c’est «l’entoilage» dont j’ai usé pour tonifier la besace (rien de moins réjouissant qu’un sac mou-mou qui n’a pas de tenue). J’ai coupé dans le restant de la toile de peintre qui avait servi de fond au théâtre de marionnettes.

Et c’est avec cette même toile de peintre que j’ai fait la bandoulière. Comme Mamoizelle K, j’ai utilisé la technique du tissu vieilli à la teinture au thé noir. Je trouvais que la version blanche faisait style qu’elle n’avait pas vécu… un petit bain dans un thé noir aux fraises des bois lui a donné cette jolie patine. Ce n’est encore une fois pas très visible sur les photos… bon.

DSC_5429

DSC_5468

DSC_5459

DSC_5483

Si je vous montre le contenu de ma besace, vous comprenez ce qui dévore mon temps ?

Posté par NanouQc à 15:13 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 août 2011

Pour la rentrée de garderie

Je ne devrais pas me plaindre…

… parce qu’il fait beau et chaud depuis plus d’un mois… mais ça me tient éloignée de ma machine à coudre

…parce que j’aurai eu presque 12 mois de congé de maternité… mais ça me rend triste de laisser mon bébé de 11 mois commencer la garderie

Pour recommencer tout doucement la couture et pour accompagner ma petite dans ses premières journées sans moi (mais avec sa sœur aînée, qui va à la même garderie), un petit sac/pochon pour ranger son linge de rechange. C’est récurrent, ici, les histoires de pochon de rechange pour la garderie… Petit patron formidable tiré de Little things to sew (le livre deOliver + S ), côté « un ciseau », donc ultra facile!

Les tissus sont tous de la collection La Petite École par French General pour Moda, ce qui explique qu’il se marient si bien (et qu’accessoirement je n’aie pas eu à me casser la tête pour les agencer…). Le tissu à pois est le Red on stone dots. Le tissu fleuri est le Dark denim simple flower. Et le genre de médaillon est une image découpée dans le tissu imagier que j’avais déjà utilisé ici et ici. La doublure est en broderie anglaise écrue. Le lien est une dentelle achetée au Dollarama.

DSC_3374

Poupon de style waldorf, de chez Papoum papoum(artisanat québécois).

DSC_3375

DSC_3389

DSC_3392DSC_3383

DSC_3396DSC_3399

Et voilà pour ma première cousette de rentrée!

Posté par NanouQc à 11:46 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,